Blog

Ilot urbain de 11 logements à Nantes

Etudes d’implantation / Faisabilité0 comments

Le parti architectural et urbain consiste à créer un petit îlot urbain qui génère en son sein « un îlot de vie de quartier ». On a donc choisi d’implanter les 11 logements en limite de terrain sur l’emprise des garages actuels et en sur élévation. Les jardins privatifs et le cheminement piéton sont ainsi contenus au coeur de la propriété, ce qui garantit au mieux les échanges et la convivialité.

Maisons individuelles en bande

Les 11 logements développent 630 m2 de surface de plancher. Ils sont créés sur l’emprise des garages actuels, soit en réhabilitation soit en surélévation, en limite de propriété d’emprise publique ou voisine. Ils ont une hauteur maximale de 7 m à la sablière.

L’emprise au sol de l’opération (488 m2 pour les logements et 27 m2 pour les locaux vélos et local OM) représente 40 % de la surface totale du terrain. Elle est bien inférieure à l’emprise au sol existante.

Les surfaces des voies d’accès et des aires de retournement (315 m2) sont réduites quasiment de moitié par rapport à l’existant. Les surfaces ainsi gagnées sont allouées aux jardins et aux surfaces en pleine terre (503 m2) qui représentent 40 % de la surface totale. Pour donner plus de convivialité à l’ensemble, un cheminement piéton (d’une largeur de 1,50 m) en pleine terre, transversal à l’opération, est rendu possible.

Au centre de l’opération, une placette plantée (46 m2) et, au Nord Est de l’opération, un jardin de convivialité (93 m2) réservée pour une aire de jeux d’enfants, offrent des espaces en pleine terre communs, partagés par tous les usagers de l’opération.